EXTÉRIEUR

Comment protéger mon bardage extérieur ?

Le choix des traitements est large. Il dépend du type de bois, de l'aspect souhaité,  du degré de protection recherché et de la démarche environnementale.

 

Dans quel cas choisir une lasure?

Dans l'absolu, la meilleure résistance est obtenue à l'aide d'une lasure haut de gamme, c'est à dire formulée à l'aide de résines alkydes très souples. Cela permet au film de lasure de suivre la variation dimensionnelle du bois qui varie sous l'effet de la température et de l'humidité. Un lasure de grande qualité contient également d'autres additifs pour une meilleure tenue aux ultra-violets, pour faciliter l'application, pour améliorer la micro-porosité, ...

Plus filmogène, l'aspect est plus satiné qu'un saturateur ou qu'une huile : la protection est réalisée par le film en surface.

 

Dans quel cas choisir un saturateur?

On privilégiera notre saturateur SATUROIL si l'on recherche un aspect plus naturel et pour les bois résineux tels que le  douglas, mélèze, red cedar et bois exotiques . En effet, le SATUROIL, à base de résine de pin, est moins filmogène qu'une lasure. Pour simplifier, il protège plus le bois de l'intérieur qu'une lasure qui aura un film extérieur plus épais. Conçu pour les bois difficiles à imprégner ( mélèze, red cedar, bois exotiques, acides ou gras..),. Il n'est pas indiqué d'ajouter trop de couches de saturateur ce qui reviendrait à former un film, ce qui n'est pas le but recherché. En général, en fonction de la porosité du support, deux voire trois couches suffisent pour une bonne protection.

 

Dans quel cas choisir une huile à chalet?

Notre HUILE À CHALET, formulée à base d'huile de lin et d'huile de tung (ou huile de bois de Chine) non modifiées s'adresse aux personnes désireuses de  suivre une démarche environnementale  plus forte, bien que nos autres produits soient formulés en suivant une formulation dite "raisonnée". D'une bonne tenue, L'HUILE A CHALET est renforcée en anti-uv minéraux stables.

 

Quelle est la fréquence d’entretien ?

Une fréquence moyenne d'entretien est de 4 à 6 ans sur les faces exposées et 6 à 15 ans sur les faces faiblement exposées. La dégradation est accélérée pour les surfaces horizontales encore plus soumises aux UV et à l'eau stagnante.

 

Quel produit utiliser pour protéger un bardage extérieur neuf en sapin tout en gardant son aspect et sa couleur naturelle ?

Nous préconisons le SATUROIL teinte DUNE qui permettra de conserver la couleur d'origine de la planche. Il faudra toutefois faire un essai avec un échantillon afin de valider sur votre bois.

 

Le mélèze doit-il être protégé ?

Si le mélèze est un essence de bois naturellement résistante... mais biodégradable. Une protection prolonge sa durée de vie et lui garantit une meilleure stabilité dimensionnelle. Son grisaillement est la conséquence du développement de micro -organismes naturels qui dégradent le bois, ce qui peut être évité par notre saturateur SATUROIL.

 

Comment rénover un bois grisaillé?

Quatre cas se présentent, en général :

- mise à nu par ponçage mécanique à l'aide d'une ponceuse type excentrique ou à bande. Ce procédé peut s'avérer fastidieux mais résultat sûr.

- sur une surface sans vernis ou lasure : utiliser un dégriseur tel que DÉGRISEUR POUR BOIS. Résultat efficace et rapide. Le dégriseur peut être appliqué après ponçage sur les surfaces encore grises.

- utiliser un décapant qui enlèvera les couches de vernis ou lasure, puis appliquer éventuellement le dégriseur.

- utiliser un ÉGALISATEUR DE TEINTE. Il s'agit d'une peinture microporeuse d'imprégnation ton bois qui devra être recouverte de deux couches de lasure de finition TOP COAT ou WOOD-XYLODREX. Le principe est de reproduire l'aspect bois lasuré. Système très efficace en termes de durabilité, l'ÉGALISATEUR DE TEINTE dissimule le support mais aussi le veinage du bois.  Ce veinage sera toutefois recréé par l'application de la lasure de finition. Ce système est généralement utilisé lorsque le ponçage ou l'application d'un décapant ou dégriseur sont compliqués à mettre en œuvre.

 

Peut-on protéger les bois avec de l’incolore ?

Oui, nos lasures, huiles et saturateurs contiennent des systèmes anti ultra-violets qui permettent une protection efficace même en incolore. Pour autant, les pigments renforceront la tenue aux UV.

 

Les lasures, saturateurs et huiles traitent-ils insecticide et fongicide ?

Un changement législatif qui avait pour objectif de réduire l'utilisation  systématique des molécules  insecticides et fongicides est entré en vigueur. On utilise dorénavant les produits biocides uniquement lorsque le besoin s'en fait ressentir. Si un risque est détecté, il est recommandé de traiter vos bois avec un produit  tel que le XILIX. Produit ayant une action forte de prévention contre les attaques d'insectes courants (vrillettes, termites, lyctus...) ou le développement de champignons lignivores et de bleuissement.

 

Quel produit appliquer sur les terrasses ?

L'HUILE POUR TECK est adaptée au bois très durs ou gras (bois exotique, chêne, teck, ipé ...). On pourra utiliser le SATURATEUR TERRASSE sur bois un peu plus tendres (résineux, bois autoclaves, frêne...). Pour un résultat optimal, appliquer une couche en début de printemps et une autre avant l'hiver.

 

Doit-on écrire lasure ou lazur ?

On écrit "lasure". Ce mot vient de l'allemand "Lazur". Lasure est un mot féminin.

 

Que veut dire lasure ou peinture microporeuse?

Lasure ou peinture contenant des additifs qui permettent au bois de "respirer", de réguler l'hygrométrie du bois. Une mauvaise micro-porosité est l'un des facteurs principaux de l’écaillage et du pourrissement du bois car l'humidité reste maintenue dans le bois et dégrade le film du produit.

 

Sur un bois sablé ou remis à nu par ponçage, la teinte est-elle la même que sur un bois neuf?

Non, même si l'aspect du bois remis à nu est clair, sa structure a été modifiée et le bois absorbe plus de produit qu'une planche neuve et lisse. La teinte finale est ainsi plus foncé que sur le bois neuf. Pour limiter cet effet, on pourra imprégner le bois avec la version transparente et utiliser les couches pigmentées en finition.

 

Sous quel délai faut-il protéger mon bois avec une lasure, saturateur ou huile?

Il est préférable d'attendre environ deux à trois mois avant protection pour que les pores du bois s'ouvrent et facilitent la pénétration du produit, et donc son accroche. Sinon, il est toujours possible d'ouvrir les fibres du bois avec un ponçage fin.

 

Doit-on entretenir le bois autoclave ?

De par sa fabrication, le bois autoclave est imputrescible avec une durée de vie d'environ 10 ans. Toutefois, une protection apportée par du SATUROIL ou du SATURATEUR TERRASSE est bénéfique à deux titres : premièrement, on peut éventuellement modifier la teinte du bois mais surtout la protection du bois lui évitera d'éclater et rallongera ainsi sa durée de vie.

  

INTÉRIEUR

Peut-on donner un aspect ancien à un bois neuf ?

Oui grâce à l'utilisation de la TEINTE POSITIVE. Celle-ci patine le bois en teintant plus la veine dure que la tendre et recrée ainsi le vieillissement naturel du bois ou une finition de style "bois flotté".

 

Est-il préférable d'huiler ou de vitrifier un parquet ?

Le vitrificateur de type AQUAPARQUET offre une plus forte protection, mais l'aspect est plus garni qu'avec l'utilisation d'une huile type HUILE AQUA DURE.

 

Avec quel produit protéger un plan de travail ou une table à manger ?

Plusieurs possibilités sont envisageables selon l'aspect recherché : les HUILE AQUA DURE ou HUILE DURE PARQUÉTHANE sont de très bonne solution pour une finition 'pores ouverts". Pour un film encore plus résistant, nous vous proposons L'AQUAPARQUET en version aqueuse ou le VERNIS SU.

 

Quel produit utiliser pour protéger un bois tout en gardant son aspect et sa couleur naturelle ?

L'HUILE AQUA DURE MATE préserve l'aspect naturel grâce à sa composition à base de résines non jaunissante.

 

Quelles différences entre les différentes brillances ?

Tout est question de réflexion de la lumière. Nous connaissons tous la finition brillante, celle qui réfléchit la lumière comme un miroir. A l'opposé, nous avons la finition en aspect mat : pas de brillance, pas de réflexion. Nous distinguons deux autres brillances intermédiaires : la finition satinée qui est une finition brillante un peu "cassée" et la finition effet soie, un peu plus matte, pour un finition "aspect ciré". La finition velours s'applique aux peintures bâtiment : il s'agit d'une peinture présentant une finition d'apparence soyeuse, ne réfléchissant pas la lumière et plus résistante aux taches que la finition mat.