Saturateur, lasure ou huile ...

Saturateur, lasure ou huile ...

Catégories : Tous les articles

Huile, saturateur ou lasure, quel produit pour protéger mon bardage ?

Les bois de votre maison doivent être protégés pour conserver leur beauté et toute leur robustesse. Aujourd’hui, il existe un certain nombre de produits du marché qui répondront à vos attentes. Mais comment s’y retrouver?

Le choix du type de protection en saturateur pour bois, en lasure ou en huile dépendra de plusieurs facteurs : l’essence du bois, la protection et la fréquence d’entretien recherchées, mais aussi l’aspect final souhaitée. Faisons le point sur les meilleures solutions !

Le saturateur pour bois extérieur

  

Le saturateur pour bois offre de nombreuses qualités.

Sa composition principale provient de résines alkydes de résineux  pin ou sapin.

Le principe du saturateur est simple et son intérêt multiple:

- il imprègne  les bois par saturation des fibres du bois. Cela permet une protection nourrissante et imperméabilisante. Le film restant fin, la protection laisse respirer le bois

- la souplesse et la finesse du film du saturateur lui permet de s’adapter à la dilation du bois issue des variations de température et donc d’éviter le craquèlement et l’écaillage du film de protection: le saturateur est un très bon système pour lutter contre les agressions climatiques !

- disparition progressive du film du saturateur en poussière, ou en d’autre terme dégradation par «farinage » du film formé par le produit. En clair, la couche du produit ne s’écaille pas, mais elle disparait petit à petit.  Sa rénovation ne nécessite pas ou très peu de ponçage du support. Un bon nettoyage ou brossage doux et il suffit d’appliquer une couche ou deux de saturateur pour bois! Soyez attentif à sa dégradation, en général entre 4 et 8 ans suivant l’exposition. Un aspect légèrement blanchâtre sur le bois, le farinage, est le signe d’un besoin d’entretien.

De plus, le saturateur pour bois tel que le SATUROIL à l’avantage de pouvoir s’appliquer sur quasiment tous les bois, même les bois gras, tanniques ou acides. Il convient également pour l’entretien des bois thermo-traités et l’entretien des bois autoclavés.

Sur les bois exotiques gras type ipé,  il est conseillé de les dégraisser au préalable avec des produits type acétone avant application du saturateur de préférence teinté.

Sur les bois durs (certains bois exotiques, chêne, Châtaignier…) et acides (red cedar, douglas, mélèze) il est préférable  de diluer la première couche à hauteur de 20% pour favoriser l’accroche. Pour les bois posés à l’horizontal (terrasse, mobilier…), préférez notre SATURATEUR TERRASSE, encore plus fluide et plus imprégnant et un peu moins riche en résine.

Une caractéristique importante du saturateur est son aspect relativement mat, moins filmogène qu’une lasure et donc moins brillant.

La lasure pour bois extérieur

  

La lasure peut être à base d’acrylique et/ou à base de résine alkyde. Une bonne lasure offre un résultat très satisfaisant en termes de durée de protection.

Elle nécessite cependant un entretien régulier sur les faces très exposées afin de ne pas laisser le film s’écailler.

Une lasure professionnelle se distingue d’une lasure basique par la qualité de ses composants. Ainsi, nos lasures contiennent une quinzaine de matières issues de la chimie raisonnée. Son ingrédient le plus important est sa résine. Notre choix s’est porté sur des résines alkydes riches en huile végétales. Leurs élasticités limitent les craquèlements du produit.

Les lasures conviennent parfaitement pour les bardages en sapin et pin. A éviter sur les bois exotiques, gras, durs, tanniques et acides. Ainsi, nos lasures professionnelles WOOD XYLODREXTOP COAT OU XLP vont présenter un aspect garnissant, satiné et une protection longue durée.

Les lasures à base d’eau sont également résistantes mais sont moins imprégnantes, donc moins adaptées aux environnements humides.

Les huiles pour bois extérieurs

  

Les huiles pour bois les plus utilisées sont les huiles de lin, les huiles de tung et les huiles végétales issues du soja.

Intéressantes par leurs compositions naturelles, ces huiles ne bénéficient pas toujours des additifs issus de la chimie raisonnée qui apportent d’autres qualités, comme par exemple un bon séchage ou une protection renforcée aux Ultra-violets. Nous avons formulé une huile naturelle contenant un mélange d’huile de lin, d’huile végétale et d’huile de tung. Notre huile est prête à l’emploi. Elle est siccativée et contient des anti-UV minéraux stables.

A terme, l’entretien  des bardages avec des huiles naturelles est plus délicat. Effectivement, le film formé par les huiles reste toujours un peu collant, ce qui favorise l’accumulation de poussières et le rend difficilement poncable.

Les huiles sont à utiliser avec précautions : en effet, il est important de bien faire sécher les chiffons  qui ont pu être imbibé d’huile en les étalant et en les mouillant, un phénomène de surchauffe par oxydation peut provoquer une auto-inflammation de ces chiffons.

En résumé

Les saturateurs pour bois, produits plus récents sur le marché et donc moins répandus, offrent le plus de garantie en tenue et en qualité environnementale, une lasure contenant des résines alkydes est pertinente sur le pin et sapin en finition satinée. Les huiles de protection ont un intérêt écologique certain, mais plus de limites techniques.

Conseil de pro

Si le film sur le bois est trop épais, la microporosité du produit sera faible et l’échange hygrométrique ne se fera plus, l’adhérence du film de produit se détériorera pouvant aller jusqu’à l’écaillage.

Quel que soit votre choix, évitez d’appliquer des couches trop riches. Optez plutôt pour plusieurs couches fines, trois au maximum.